EHPAD : 31,8 % de gréviste (chiffres du ministère de la DGCS)

, par Udfo33

Une mobilisation sans précédent dans les EHPAD !

Pour notre département, nous pouvons constater une très forte mobilisation :

- EHPAD FPH Soulac-sur-mer : rassemblement devant l’établissement en début d’après midi (13h-15h30) 75% de grévistes 200 tracts distribués à la population, mobilisation couverte par un journaliste (article journal local Medoc qui paraîtra vendredi 2 janvier)

- EHPAD FPH Castillon la Bataille : Rassemblement devant l’établissement de 9 h à 18 h, renfort des personnels de l’EHPAD Privé de Rauzan Participation des familles des résidents des deux EHPAD ainsi que de résidents, mobilisation couverte par journaliste sud ouest diffusion à préciser

- EHPAD FPH du CH de Ste Foy : Rassemblement devant l’hôpital et distribution de tracts de 13h à 15h, 40 à 50 personnes réunies dont des familles de résidents

- EHPAD FPH du CH de Libourne : Rassemblements sur les 3 établissements avec 3 piquets de grève qui ont réuni entre 10 à 15 personnes chacun, 57 grévistes assignés et 1 gréviste non assigné

- EHPAD FPH du CH de Sud Gironde : Rassemblements sur les 2 établissements avec distribution de tracts de 13h à 15h

- EHPAD FPH Podensac : Rassemblement et distribution de tracts de 12h à 15h, accompagnés de familles de résidents. 50 à 60 personnes réunies dont des retraités et familles de résidents. Article dans le Républicain à permis de relayer la manifestation.

- EHPAD FPH du CH Blaye : 45% de gréviste à mi journée

- EHPAD FPH du Bouscat : Rassemblement et distribution de tracts de 9 h à 17h. 10 à 20 personnes toute la journée, distribution de 3000 tracts. Visite de 3 journalistes, un article à paraître dans hebdomadaire la semaine prochaine.

- EHPAD FPH Bègles : Rassemblement et distribution de tracts l’après midi accompagnés de familles de résidents, 15 à 20 personnes ont manifesté Journalistes sud ouest ont interviewé les militants.

- EHPAD FPH Talence : Rassemblement et distribution de tracts l’après midi, près de 10 personnes réunies

- EHPAD FPH du CHU Pessac et Lormont : distribution de tracts devant le deux EHPAD ainsi que sur la voie publique entre les deux établissements

- EHPAD Privé Terre Nègre : Rassemblement et diffusion de tracts devant l’établissement à partir de 14h réunissant près de 30 personnes, 75% de grévistes. Visite journalistes FR 3.

- EHPAD FPH Cestas : Rassemblement et diffusion de tracts

- EHPAD FPH Coutras : Rassemblement et diffusion de tracts, près de 20 personnes

- Pôle médico social Monségur : diffusion de tract de 9h à 11h puis rassemblement de 14h à 15h30, près de 80 personnes réunies dont des élus, des familles de résidents et des personnes de la population. Couvert par sud ouest normalement pour le 31/01 et surement dans le Républicain.

- EHPAD Privé Korian Clos Serena : Rassemblement et diffusion de tracts l’après midi, près de 15 personnes réunies près de 25% de grévistes

- EHPAD Privé Korian Home saint Gabriel : Rassemblement et diffusion de tracts l’après midi

- EHPAD Privé Fontaine de Monjou BTP : Rassemblement et distribution de tracts à partir de 12h rejoint par EHPAD du Béquet, de 15 à 20 personnes en alternance, résidents et familles de résidents ont renforcé, près de 25% de gréviste, couvert par M6 qui à interrogé 3 résidents solidaires, diffusion le 30/01 au soir

- EHPAD Privé Groupe AGRICA : diffusion de tracts

- EHPAD Privé COS Villa Pia : Rassemblement et diffusion de tracts 10h à 11h30 près de 50 personnes réunies, 80% de grévistes.

- EHPAD Privé Fontaudin : Rassemblement et diffusion de tracts à partir 14h

- EHPAD Privé action social ASSA

En pièce jointe les photos de plusieurs rassemblements et distributions.

Les distributions de tracts ont été réalisées sur les marchés de Pessac, Libourne, Floirac, Podensac, Langon et de Podensac.

Le Groupement Départemental des services publics et de santé tient à remercier les camarades qui se sont impliqués dans ces actions. La population a réservé un très bon accueil lors de ces distributions de tracts et ont bien fait ressentir qu’ils se sentaient concernés par la situation des établissements, des conditions de travail des agents et bien sûr des conditions de vie des résidents.

Le 30 janvier n’est qu’une étape, les organisations syndicales se réunissent cet après-midi à la Fédération des Services Publics et de Santé Force Ouvrière pour définir les modalités de la poursuite du mouvement.

Restons déterminés !